Le Temple des Tigres,

Wat Pha Luang Ta Bua à Kanchanaburi

Wat Pha Luang Ta Bua est un parc d’animaux tenus par des moines bouddhistes, mais principalement connu pour ses tigres.
L’élevage des animaux a commencé en 1994. Mais le temple ne commença à recueillir des félins qu’en 1999, lorsqu’un bébé tigre blessé fut recueilli par un moine ; le tigron mourut peu après

JPEG - 111.8 ko
The « New Home for Tigers » Project

Lorsque le parc a ouvert au public, il y a une dizaine d’années, l’entrée coûtait 50 THB. Maintenant c’est 600 THB [1].

Il y a une certaine polémique autour de ce parc. L’association de protection des animaux Care for the Wild International a publié un rapport selon lequel les tigres ne seraient des tigres sauvages secourus mais auraient en réalité été achetés au marché noir pour être ensuite élevés et revendus, avec la complicité d’une ferme de tigres au Laos. Selon le rapport, sept tigres répertoriés dans les brochures de 2005 à 2007 auraient disparu et cinq nouveaux auraient fait soudainement leur apparition [2]. Aujourd’hui [3] le nombre total de tigres tourne autour de 50 dont une vingtaine nés sur place.

JPEG - 45.6 ko
Tigre dans la carrière
Wat Pha Luang Ta Bua, Temple des Tigres


Malgré ça, le parc offre la possibilité rare d’être en contact direct avec des tigres de toutes tailles et de tous ages.
Des volontaires de toutes nationalités et du personnel local s’occupent des animaux avec les moines. Ils les lavent et les promènent une fois par jour dans une carrière voisine, les tenant en laisse. Au départ, ils y erraient librement ; mais depuis l’augmentation du nombre de touristes, on les enchaine pour des raisons de sécurité.
_