Fait divers

Un Black Hawk s’écrase à la frontière birmane

Un hélicoptères Black Hawk de l’armée thaïlandaise, avec neuf personnes à bord, dont le commandant de la 9th Infantry Division basée à Kanchanaburi, s’est écrasé près de la frontière birmane, mardi [1].

Le colonel Sansern Kaewkamnerd, porte-parole de l’armée, a déclaré que l’hélicoptère était en mission pour récupérer les corps de cinq soldats tués dans un autre accident d’hélicoptère dans le parc national Kaeng Krachan, district Suan Phung dans la province de Phetchaburi, le samedi 16 juillet 2011.

Le Black Hawk a quitté la base aérienne de Kaeng Krachan vers 11 h 30, en direction du parc de Kaeng Krachan, qui est frontalier avec la Birmanie.

JPEG - 5.6 ko
Général Tawan Ruangsri, commandant de la 9th Infantry Division

À bord se trouvaient le major-général Tawan Ruangsri, le chef de la 9th Infantry Division et commandant de la Task Force Surasee, le major Prapan Jiamsoongnoen, premier pilote Maj Chuphan Polwan, second pilote, le sergent-major Somkid Wongtoksaeng, mécanicien-chef de vol, le sergent Aram Wongsing, deuxième mécanicien, le capitaine Jate Sudchai, le capitaine Chakraphan Bamrungphuet, le lieutenant Itthisak Hinasuthi et Sornwichai Kongtannukul, caméraman de TV Channel 5.

Le Black Hawk a été accompagnée par deux hélicoptères. Un du Natural Resource and Environment Ministry et un de l’ Agriculture and Cooperatives Ministry avec Chaiwat Limlikit-aksorn, chef du Parc national de Kaeng Krachan, et de deux fonctionnaires à bord. L’autre était un hélicoptère exploité par l’ Agriculture and Cooperatives Ministry.

Les trois hélicoptères volaient environ 1.100 m d’altitude et approchaient de la zone d’atterrissage où les corps des cinq hommes de l’armée devaient être ramassés lorsque le temps a mal tourné subitement.
De nuages noirs ont couvert le ciel, masquant la zone, et un pluie violente s’est abattue.
Deux hélicoptères on fait demi-tour et ont atteri à proximité. Seul le Black Hawk de l’armée a continué vers la zone d’atterrissage ciblée dans le parc national.
À 11 h 55 tout contact radio avec le Black Hawk a cessé.
Le centre de radio de Ton Nam Phet a rapporté qu’une forte explosion a été entendue près du lieu où le premier hélicoptère s’était écrasé samedi. Le centre a indiqué que le Black Hawk semblait s’être écrasé dans la montagne, peut-être à un ou deux kilomètres du côté birman de la frontière.

Notes

[119 juillet 2011