Au profit de la conservation des éléphants

The King’s Cup Elephant Polo Tournament

The King’s Cup Elephant Polo Tournament a connu une grande réussite du 5 au 11 septembre 2011 au Anantara Hua Hin Resort & Spa.

JPEG - 17.1 ko
Dîner de gala de charité au Anantara Hua Hin

Le diner de gala a permis de collecter 1,3 millions de THB.

Les mannequins Cindy Bishop et Lookade Kingpayome, les chanteurs Krisada Clapp et Yuyee, Suraphon Svetasreni, chef de la Tourism Authority, l’ambassadeur suisse Christine Schraner ainsi que Burgener, Oliviero Bottinelli d’Audemars Piguet et Bill Heinecke, président du groupe Minor et membre du Thai Elephant Conservation Centre.

JPEG - 15 ko
Bill Heinecke et le top modèle Lookade KINGpayome

Le tournoi a vu 12 équipes du monde entier en compétition dans la base base de l’armée de Suriyothai à Hua Hin.

La Coupe du Roi est entré dans sa 10e année et est passée de deux jours avec six équipes à une semaine complète avec deux fois plus de concurents venus de quatre continents.

Plus de 50 joueurs ont participé cette année, dont le prince Carl-Eugen, la princesse Anna et la princesse Yoanna Oettingen-Wallerstein d’Allemagne , Robin Brooke et Charles Riechelmann , membres de l’équipes de Nouvelle-Zélande de All Blacks.

« Ayant joué cheval de polo, j’ai trouvé ça très difficile ! Mais la chose la plus importante est d’amasser des fonds pour une bonne cause. C’est mon objectif principal pour être ici. » a déclaré le prince Carl-Eugen.

JPEG - 20.4 ko
Le All Black Charles­ Riechelmann

Le bénéficiaire est Anantara’s charitable wing, laGolden Triangle Asian Elephant Foundation. Certains des animaux sauvés des rues de la ville vivent confortablement dans un camp de l’Anantara Resort Golden Triangle Resort & Spa.

Le tournoi procure assez d’argent pour des soins à plus 24 jeunes éléphants pendant les deux semaines de l’événement.

Les fonds recueillis soutiennent également la recherche et des cliniques pour les enfants atteints d’autisme, du premier hôpital pour éléphant dans le sud de la Thaïlande, et pour un projet portant sur le conflit homme-éléphant.

L’Elephant Conservation Network peine à maintenir une réserve de la faune à Kanchanaburi, où la migration des éléphants sauvages est affaiblie par la création de nouveaux réservoirs d’eau.

Les deux organismes aident la recherche sur les parasites de contamination croisée entre les bovins et les éléphants sauvages dans la province de Kanchanaburi. L’Elephant Camp Anantara a déjà développé des injections pour protéger les éléphants contre les parasites du buffle.

Voir en ligne : ’Elephant Camp Anantara