Animaux à Kanchanburi

Surpeuplement des habitats des tigres sauvages

Le nombre de tigres sauvages est en augmentation, ce qui peut réjouir les écologistes, mais un nouveau problème en résulte : leurs habitats s’épuisent.

Le The National Parks, Wildlife and Plant Conservation Department envisage d’augmenter le territoire de tigre pour accueillir le nombre croissant d’animaux des réserves de Huai Kha Khaeng et de Thungyai Naresuan Wildlife Sanctuaries.

JPEG - 35.9 ko
Tigre d’Indochine - Panthera Tigris Corbetti
Les spécialistes pensent que le tigre d’Indochine est à l’origine des sous-espèces de Java, de Sumatra et de Bali.

Le nombre croissant de tigres est le résultat d’une répression efficace du braconnage et des efforts fait pour fournir plus de zones forestières pour les animaux à la recherche de nourriture. Le pays compte maintenant 250 tigres sauvages, la plupart d’entre eux dans les deux sanctuaires.

Les sanctuaires sont adjacents aux parcs nationaux des provinces de Uthai Thani, Kanchanaburi et Tak.

Couvrant 622.200 hectares, ils forment la plus grande zone protégée d’Asie du Sud et ont été inscrits comme Patrimoine mondial de l’Unesco en 1991.

Saksit Simcharoen, chef de division du département conservation de la faune, a déclaré que le territoire des deux sanctuaires pourraient devenir insuffisants de pour accueillir le nombre croissant de tigres par la volonté politique du ministère de doubler leur population. Les sanctuaires hébergent aujourd’hui environ une centaine de tigres.

Il a indiqué que Mae Wong National Park dans Kamphaeng Phet, Tab Lan National Park dans Prachin Buri et Dong Payayen - Khao Yai Forest Complex dans Nakhon Ratchasima [1] pourrait être choisis comme nouvel habitat pour le tigre.

Du personnel serait engagé afin de recenser les tigres, et un système de patrouille pour lutter contre les braconniers serait instauré à Mae Wong National Park et Tab Lan National Park, où vivent très probablement des tigres sauvages. Ces parcs sont contigus aux sanctuaires de Huai Kha Khaeng et Thungyai Naresuan Wildlife .

« Nous savons de 15 tigresses sont enceintes, ce qui constitue un taux de reproduction satisfaisant. Nous devons élargir d’urgence leurs habitats pour accueillir les bébés tigres", a encore précisé le chef de la division.

Robert Steinmetz, chef de l’unité biologie de la conservation au WWF en Thaïlande, s’est félicité des efforts du pays pour protéger les tigres, qui sont maintenant à la limite de l’extinction.

Notes

[1Anciennement Khorat