Un témoin de la dernière guerre mondiale

Ronald Searle a vécu à Kanchanaburi

Il avait dessiné les camps japonnais lors de la construction de la ligne du Chemin de fer de la Mort reliant la Thaïlande et la Birmanie. Ronald Searle est mort dans son sommeil à l’âge de 91 ans à Draguignan. Il avait vécu trois terribles années sous le joug de l’armée japonaise et participé à la construction de la ligne de chemin de fer de la Mort entre Bangkok et Rangoon...

Ronald Searle avait commencé à dessiner à l’âge de cinq ans et avait publié ses premiers dessins à quinze ans.

Soldat dans l’armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale où il exerce comme dessinateur dans le génie.
Camp japonnais à Kanchanaburi

JPEG - 6.1 ko
Bambou taillé en plume

Il est fait prisonnier par les japonais en 1942 alors que sont régiment était stationné à Singapour. Durant sa captivité il a continué à dessiner, souvent avec des moyens de fortune pour raconter ces trois années de bagne et en particulier son travail sur la Burma Death Railway, connue pour le Pont de la Rivière Kwaï.

JPEG - 38.8 ko
Ronald Searle - Dessins

Ronald Searle vivait en Provence, près de Draguignan, depuis cinquante ans. Il était chevalier de la Légion d’Honneur.