Restauration du Death Railway Thailande - Birmanie

, par Rédaction

Le gouvernement de Birmanie a annoncé des plans pour la restauration de la ligne de chemin de fer construite pendant la Seconde Guerre mondiale sous la férule de l’armée impériale japonaise. La réalisation de ces projets contribuerait au développement économique des régions habitées par des minorités ethniques.

JPEG - 20.5 ko
Thanbyuzayat Railway Station

La liaison ferroviaire a été construit pour transporter du matériel militaire en provenance de Thaïlande vers la Birmanie (aujourd’hui Myanmar). La section Est de la Birmanie a été largement abandonnée après la guerre. En effet la région était contrôlée par des insurgés armés associés à des groupes ethniques minoritaires, comme le New Mon State Party (NMSP) et l’Union nationale karen (KNU).

Toutefois, la restauration de la route est devenu possible cette année après la signature d’accords d’armistice, par gouvernement du Myanmar, avec à la fois le NMSP et KNU.

JPEG - 25.6 ko
Col des Trois Pagodes

Aung Min, ministre de Cabinet du Président du Myanmar, qui est en charge des négociations de paix avec les deux groupes, a indiqué que la voie ferrée et la route suivraite un tronçon de 100 kilomètres de l’ancienne voie ferrée, à partir de Thanbyuzayat, terminus de l’ancien chemin de fer du côté birman, au col des Trois Pagodes, sa frontière avec la Thaïlande.

Le gouvernement du Myanmar a commencé des études de terrain sur la route à la mi-décembre 2012, Thein Sein, président du Myanmar a approuvé les fonds nécessaire pour l’arpentage de la partie autoroute.

L’armée impériale japonaise a commencé la construction du chemin de fer en juillet 1942 pour connecter avec Thanbyuzayat à Nong Pladuk en Thaïlande. La voie de 415 km a été achevée en octobre 1943, et a été construit par les prisonniers de guerre britanniques, des ouvriers asiatiques et autres.

En raison de conditions de travail oppressif et des épidémies constantes, plus de 90 000 travailleurs seraient morts pendant la construction.

Le gouvernement du Myanmar a par ailleurs annoncé des plans pour plusieurs zones économiques spéciales le long de la frontière avec la Thaïlande pour assurer le développement économique dans les zones fortement peuplées par des minorités ethniques, dont une proche du col des Trois Pagodes, selon Aung Min.

Sur le côté thaïlandais, une route a déjà été construite entre Kanchanaburi et le cxol des Trois Pagodes, la route n° 323.

En plus de ses plans pour assurere la liason avec cette route, le gouvernement prévoit de discuter avec le gouvernement thaïlandais de la possibilité de raviver la section défunte de l’ancienne voie ferrée entre la Birmanie et Namtok (Sai Yok), en Thaïlande. Il espère attirer des investisseurs étrangers gràce à l’amélioration des infrastructures dans les zones économiques spéciales, a déclaré Aung Min.

Avec les plans pour développer un port près de Mawlamyine, capitale de l’État du Lu du Myanmar, une nouvelle voie ferrée et de la route pourrait devenir une artère commerciale reliant l’Inde et l’Europe avec la Thaïlande et le Vietnam, où de nombreuses sociétés japonaises ont des usines.

JPEG - 20.7 ko
PLan de la ligne originale