Flore

Orchidée, la fleur de la nation

, par Pierre Farang Thaï

La Thaïlande est classée treizième sur le plan mondial en matière de richesse végétale. En effet, des études ont montré que ce pays possède, entre autre, environ 25 000 espèces de fleurs, dont pas moins de 1 300 appartenant à la famille des orchidées !
Pas étonnant donc que celles-ci soient devenues avec le temps une des composantes essentielles de l’image du pays à l’échelle internationale. En outre, l’orchidée est très représentative de l’art décoratif siamois (une autre spécialité de cette contrée), tout en incarnant de nombreuses qualités propres au Royaume : délicatesse, sensualité, douceur, élégance, prestige, exotisme, robustesse, dynamisme...

JPEG - 17.9 ko

17,000 à 30,000 espèces dans le monde

L’orchidée vient du grec « orchis », qui signifie « testicule » en raison de la forme des pseudobulbes de certaines espèces, issues des régions tempérées. Les orchidées appartiennent à la classe Liliopsida, ordre des Orchidales, famille des Orchidaceae. Celle-ci compte entre 17,000 et 30,000 espèces botaniques, réparties en plus de 800 genres. Plus de 100,000 hybrides ont été créés par l’homme, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Cela en fait la famille de plantes à fleurs comptant le plus grand nombre d’espèces.

Les orchidées sont présentes dans tous les pays du monde situés entre les 2 cercles polaires, en dehors des déserts et en dessous de 3,500 m d’altitude. Souvent terrestres en climat tempéré ou froid, on trouve beaucoup d’orchidées épiphytes en climat tropical, (une plante épiphyte est une plante qui vit accrochée dans les branches des arbres ou dans les creux des rochers. Elle n’est pas parasite de cette plante, contrairement au Gui, par exemple.

C’est une plante monocotylédone avec des sépales et des pétales qui sont au nombre de 3. Les trois sépales et deux des trois pétales ont la même forme et la même teinte. Le troisième pétale a généralement une forme plus grande avec trois lobes et un coloris différent. Certaines orchidées sont dotées d’une spécificité qui leur permettent de coloniser les milieux peu occupés par d’autres espèces. Ce type de parasitisme est dû à la présence d’un champignon microscopique qui lui permet de compenser l’absence de réserve dans la graine, et l’absence de radicelles dans les racines.

Certaines régions sont particulièrement riches en espèces : Amérique Centrale, Amérique du Sud tropicale, et Asie du Sud-Est, avec évidemment, la Thaïlande.

Les orchidées de Thaïlande

Indéniablement associée au Pays du Sourire, l’orchidée participe depuis toujours à la vie du peuple thaïlandais. Elle orne les offrandes religieuses et embellie les préparations culinaires. Elle participe à l’art de se mettre en beauté et aux rituels de bien être, mais aussi à la décoration des lieux publics et privés. Majestueuse, symbolique et subtilement parfumée, l’orchidée est devenue, par sa présence, un véritable symbole et une fierté nationale.

L’industrie de l’orchidée s’est rapidement développée, jusqu’à devenir en un rien de temps un secteur très lucratif et particulièrement rentable pour le Royaume de Siam. Du fait de la supériorité numérique de ses espèces, la Thaïlande en a tiré profit dans la mise en place d’une industrie de l’orchidée. En effet, il est apparu rapidement que le climat sec thaïlandais était propice à la culture de cette fleur. Dès lors, les plantations se multiplièrent de façon exponentielle, plaçant la nation au premier rang des pays exportateurs depuis vingt ans, notamment en matière de fleurs d’orchidées coupées.

Fermes d’orchidées

C’est ainsi que de nombreuses « Orchids Farms » ou « Fermes à Orchidées » ont vu le jour, notamment dans les régions de Chiang Mai, de Kanchanabur, Nonthaburi, Ayutthaya, Pathumthani, Chonbur et de Ratchaburi. Il en existe aussi à Bangkok, elles se trouvent sur la rive de Thonburi. Une multitude d’hectares ont été arborés de milliers de serres, dans lesquelles chaque stade de l’évolution de l’impératrice du monde végétal est surveillée méticuleusement.

D’innombrables fermes d’orchidées sont ainsi présentes sur l’ensemble du territoire. Avec pas moins de 2,300 hectares de surface cultivée dans la seule région de Bangkok. De leurs côtés, les provinces environnantes de Ratchaburi et de sa consœur Kanchanaburi sont devenues de véritables fiefs renommés pour offrir les plus belles fleurs du pays. Étendu sur des kilomètres, le paysage environnant n’est plus qu’un défilé de serres. Installées au milieu des années 1980, les fermes d’orchidées sont ici des affaires de famille, reprises de père en fils.

La première étape de développement des fleurs se trouve dans la nurserie. De jeunes pousses sont déposées sur des bâches ajourées, appuyées sur de solides supports en bois. Arborant plusieurs tailles, mais n’excédant jamais vingt centimètres de largeur, elles présentent paysage étonnant, d’une platitude absolue, un camaïeu de verts. Arrosées tous quotidiennement et régulièrement traitées, les jeunes pousses d‘orchidées resteront ainsi plusieurs mois, le temps d’atteindre une taille adulte .

Ensuite, les orchidées, de taille intermédiaire, sont suspendues dans les airs. Les pots dépourvus de terre, sont coiffés de longues feuilles vertes, tandis qu’ils laissent s’échapper de leur fond de fines et blanches racines tentaculaires. Quel drôle de perspective que d’observer ces milliers de pots parfaitement alignés. Un vaste jardin suspendu qui encombre tout l’espace, se balançant légèrement aux rares courants d’air. Au sol, le décor n’est qu’un tapis imbibé d’eau, ressemblant à une vaste flaque verdâtre et argentée, exhalant une lourde humidité et une odeur de mousse.

Les orchidées resteront dans ces pots suspendus des années durant, jusqu’à 5 ans pour certaines espèces. Elles seront ensuite empotées, en terre cette fois-ci, pour être vendues. Les orchidées arborent toutes les formes, se parent de toutes les tailles et affichent mille couleurs selon les variétés, toutes plus belles et uniques que les autres. Parmi les orchidées présentes en Thaïlande, il est possible de citer l’Aerides, l’Arachnis, l’Arundina, l’Ascocenda, l’Ascocentrum, le Bulblophyllum, la Cattleya, la Phalaenopsis, la Cymbidium, la célèbre Vanda, la Dendrobium… Certaines sont inodores, d’autres dévoilent un subtil parfum, mais globalement, c’est surtout une odeur très verte qui marque la mémoire. _ La floraison des orchidées a communément lieu d’août à février, avec un pic au mois de décembre.

Attention, danger !

Hélas, la diminution des surfaces boisées et la recolte exagérée d’orchidées sauvages en Thaïlande pour le négoce font courir à plusieurs espèces un risque d’extinction. Diverses actions de sauvegarde sont développées actuellement par le gouvernement, des institutions et le secteur privé, afin de préserver la pérennité de cette plante superbe. Des recherches sont en plein développement pour améliorer la reproduction, la multiplication, la culture et le transport des orchidées.

Depuis la Convention de Washingtown, la chasse « sauvage » aux orchidées est formellement interdite, partout dans le monde. Malgré tout, nombreux sont les pays où cette convention n’est pas totalement appliquée et respectée. En dehors de leurs qualités décoratives indéniables, quelques orchidées sont aussi utilisées à des fins plus concrète. La vanille est consommée dans le monde entier, alors que la Jumelea fragrans ou Faham est utilisée comme épice à la Réunion dans le rhum arrangé . Cependant, un autre type de chasse reste possible : la chasse photographique. L’orchidée est une source inépuisable de modèles, tous plus merveilleux les uns que les autres pour les photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

Quelques bonnes adresses

Orchid Nursery Farm à Kho Lanta  : si vous aimez les fleurs, ce parc ne pourra que vous plaire. Ils se trouve à proximité de la plage Pra Ae. L’entrée est payante, 30 baht par personne.

Ferme d’orchidées Udon Sunshine à Udon Thani : cette ferme est célèbre pour la variété de ses espèces d’orchidées aux différents parfums et ses plantes qui dansent à l’écoute de la musique.

Sai Nam Phung Orchid Nursery, la plus grande ferme d’orchidées de la ville de Chiang Mai.

Vidéo «  Horticultural Fair in Rose Garden  » dans la province à Sam Phran, dans la province de Nakhon Pathom :

Source : Kohlidays (http://on.fb.me/1jBo42a)