Cinéma. 18 mai 2012

Nuit thaïlandaise à Cannes

Le jury du Festival a attribué la Palme d’or du Festival de Cannes 2010 à Apichatpong Weerasethakul pour son film Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures.
Cette année, Apichatpong est de retour avec Mékong Hôtel, en séance spéciale et une soirée dédiée au cinéma thaïlandais, organisée par le Ministère thaïlandais du Commerce, aura lieu le 18 mai au Carlton.

Cette Nuit thaïlandaise rendra hommage à ce nouveau cinéma thaïlandais et aux productions réalisées au Pays du Sourire. Ce sont pas moins de 798 productions étrangères, avec en particulier le film de Luc Besson The Lady sur la vie d’Aung San Suu Kyi, qui ont été tournés ces derniers mois. Le gouvernement thaïlandais accorde, en effet, des aides pour les tournages étrangers.
Cette soirée à Cannes permettra de mettre en lumière les nouveaux talents de ce pays.
La soirée sera présidée par son Altesse Royale la Princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi
 [1]
, la preuve de l’intérêt porté au septième art.

Notes

[1La princesse Ubolratana Rajakanya (Thun Kramom Ying Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavad - ทูลกระหม่อมหญิงอุบลรัตนราชกัญญา สิริวัฒนาพรรณวดี) est née Lausanne, en suisse le 15 avril 1951.
La Princesse est l’aînée des enfants du roi Bhumibol Adulyadej et la reine Sirikit. Elle a renoncé à ses titres royaux après son mariage avec un citoyen américain Peter Jensen Ladd en 1972 et a déménagé aux États-Unis. Le couple s’est séparé en 1988. La Princesse et ses enfants sont rentré en Thaïlande.

La Princesse est une actrice confirmée et a joué en particulier dans le film My Best Bodyguard (มาย เบสท์ บอดี้การ์ด) de Sirippakorn Wongjariyawat réalisé en 2010.