Éléphants confisqués à Kanchanaburi

Mort d’un éléphant au TECC

Un éléphant confisqués à un camp d’éléphants à Kanchanaburi est décédé 18 mars 2012 au Thai Elephant Conservation Centre" de Lampang (TECC). Cet éléphant dont les pattes avant étaient enchaînées, n’était pas en mesure de se déplacer, il n’avait pas mahout [1] affecté à ses soins, pas plus qu’aucun des vingt éléphants confisquées.

JPEG - 26.6 ko
Une patrouille anti-braconnage en patrouille dans la forêt de l’Ouest de Kanchanaburi
Une patrouille anti-braconnage en patrouille dans la forêt de l’Ouest de Kanchanaburi

Les membres du personnel du TECC ont déclaré qu’il n’y a pas de budget ou de personnel envoyé par le DNP pour les soins ou pour nourrir les pachydermes confisqués.
La situation devient préoccupante pour le bien-être physique et mental et même la vie de ces éléphants.

Bien que la DNP a été tenté de dissimuler les morts et ordonné au personnel de se tenir tranquille et de se taire, ont sait maintenant qu’au moins trois animaux confisqués sont morts.
Damrong Pidet le directeur général du DNP [2] aurait été mis en cause par la police thaïlandaise pour cette affligeante négligence (http://t.co/dCzbXkTd) ;

Notes

[1Mahout  : cornac en thaïlandais.

[2Damrong Pidet s’était fait connaitre en prétendant que les six éléphants tués début janvier 2012 dans le Parc National de Kaeng Krachan, l’avaient été pour alimenter des restaurants à sushis destinés au Farang de Phuket ! Lire Éléphants tués pour les restaurants ?