Écologie et forêt à Kanchanaburi

Lutte contre l’accaparement de la forêt

Kanchanaburi site pilote dans la lutte.
Le Département royal des forêts [1] a mis en place une équipe spéciale [2] pour sévir contre l’accaparement des terres forestière protégées pour les plantations de cultures rentables.

JPEG - 13 ko
la réserve forestière de Khao Chang Phuak

Le changwat [3] de Kanchanaburi, où pas moins de 10.000 rai [4] de zones de réserves forestières ont été transformées en plantations pour huile de palme et pour le caoutchouc, a été choisi comme site pilote pour l’opération, selon le chef du département Suwit Ratanamanee.

La plupart des implantations illicites de terres forestières ont été trouvés dans les amphoe [5] de Thong Pha Phum, Sangkhla Buri et Sai Yok.

L’opération de Kanchanaburi devrait servir un message d’avertissement à l’échelle nationale, a déclaré Suwit. Les changwat de Nan et de Phayao sont les prochains à l’ordre du jour du groupe de travail.

Le défrichement de la forêt s’est accéléré récemment, suite à la promotion par le gouvernement de l’huile de palme. Pour les plantations de caoutchouc cela c’est fait dans le sillage de l’envol du prix du latex.

La Task Force spéciale effectuera des patrouilles régulières et de détruira les plantations mono-culture, si elles sont situées dans les zones forestières protégées d’après Suwit.

Selon la loi, des agents forestiers peuvent détruire des plantations dans les forêts réservées, si personne ne fait appel à ses droits fonciers dans les 45 jours. Si un demandeur se présente, l’affaire sera portée devant les tribunaux pour prouver la propriété.

Le pays est en train de perdre de perdre ce qui reste de sa célèbre forêts de l’Ouest [6] dans le district de Sangkhla Buri, où environ 330 rai de la forêt ont été utilisés pour les plantations de caoutchouc. Douze acteurs locaux ont été impliqués dans cette affaire mais il est difficile d’attraper les gros poissons qui sont derrière le massacre de la forêt.

Le ministère concerné estime que plus de 100.000 rai de réserves forestières du pays ont été envahis par les planteurs de cultures industrielles.

Au cours des dernières années, le ministère a réussi à en « reconquérir » qu’environ 5.000.

Notes

[1Royal Forest Department

[2Task Force

[3Changwat : province.

[4Un rai = 1600 m2

[5Amphoe : district.

[6La forêt est passée de 90% du territoire en 1900 à moins de 20% aujourd’hui). L’exploitation illégale n’a rencontrer jusqu’à présent que la complaisance et bénéficie de la corruption générale.

Les agents du Royal Forest Department ont arrêté, le lundi 2 mai 2011, 22 personnes dans la réserve forestière de Khao Chang Phuak [[Une région inhabitée proche de Ban Pilok Khi Amphoe Thong Pha Phum