Lierre terrestre - Glechoma hederacea - paaak dtam leung

Le Lierre terrestre (Glechoma hederacea), ผักตำลึง (paak dtam leung) est une plante de la famille des Lamiacées, dont font partie les menthes [1].

C’est une plante vivace, que ses tiges rampantes qui forment de nouveaux pieds [2] rendent envahissante.
Lierre terrestre

Les feuilles pétiolées ont une forme de cœur vert foncé parfois légèrement violacées sur le dessus ; elles sont légèrement duveteuses. La face inférieure est vert clair avec des glandes d’huiles essentielles .

Les fleurs, en bouquet de deux à quatre, ou rarement plus sont situées sur la partie dominant la ramification de la tige avec les feuilles. Les hampes florales varie de 5 à 30 cm de hauteur. Leur corolle de 10 à 20 mm, apossède un tube droit fait de cinq pétales soudés ensemble. La couleur des fleurs varie du rose au bleu-violet. Elles sont tachetées de pourpre.

JPEG - 16.9 ko
Fleurs du lierre terrestre


L’odeur balsamique de la plante tout entière est agréable, avec une note qui rappelle la menthe, l’humus et le citron. Pour les tiges et les feuilles s’y ajoute une légère amertume ou une légère âcreté. La plante est mellifère.

Son gout, peut servie à relever les crudités. Ses fleurs sont souvent employées pour décorer les salades et desserts.

Le lierre terrestres a longtemps servi à aromatiser, clarifier et conserver la bière jusqu’au XIIIe (jusqu’au XVIIe siècle chez les marins), avant d’être remplacée par le houblon.

Propriétés médicinales

Des qualités médicinales lui sont attribuées, lorsqu’il est consommé en petite quantité, depuis la Grèce antique au moins. Claude Galien [3] le préconisait pour les inflammations oculaires. Au XVIe l’anglais John Gerard (1545-1607) la prescrivait pour les tintements d’oreille. Le lierre terrestre est utilisée en phytothérapie comme anti-inflammatoire, astringent, diurétique, expectorant, stomachique, vulnéraire [4], pour soulager les hémorroïdes...
Dans un passé plus proche, la Glechoma hederacea, était considérée comme une plante de magie blanche. La couronne de terre, placée sous la couche des jeunes mères, avec d’autres herbes, était censée leur redonner des forces après la parturition. L’application d’une décoction en compresse sur le front des fous étaient sensée guérir les fous de leur démence.

JPEG - 21.2 ko
Tisane de lierre terrestre

Le lierre terrestre a aussi été longtemps considéré comme une panacée dans les médecines anciennes.
Dans les médecines traditionnelles il était employé soigner les bronchites chroniques, l’asthme et même la tuberculose.
Il était aussi utilisé pour à soigner l’atonie gastrique, les calculs, les leucorrhées....
En application externe, on l’a employé pour soigner les abcès et les furoncles.
_L’infusion de lierre terrestre se prépare avec deux cuillerées à thé de plante séchée pour une tasse d’eau. Il faut laisser infuser une dizaine de minutes et consommer trois à quatre tasses par jour, en dehors des repas.
La teinture alcoolique se prend à raison de 4 cuillerées à soupe par jour.
Les feuilles fraîches utilisées en cataplasmes aident à guérir les abcès et les furoncles.

Le lierre terrestre contient du tanin, une huile essentielle, et un taux élevé de vitamine C. On y trouve aussi du 1,8-cinéole [5], du α-pinène, de l’acide caféique, de l’acide férulique, de l’acide oléanolique (un vasodilatateur), de l’acide rosmarinique, de l’acide ursolique, de l’apigénine, du bornéol, de l’hyperoside, de l’iode, de la lutéoline, du menthol, de larutine, du β-sitostérol.


Cuisine

Le lierre terrestre se consomme cru. Les jeunes feuilles finement hachées dégagent une la saveur légèrement mentholée et citronée.
- Certains l’utilise pour préparer des sauces pour accompagner le poisson et les crustacés, comme celle du chef Marc Veyrat [6]
En Bosnie, on les mange cuites (pieds de porcs farcis de lierre terrestre près de Ludlow, en Angleterre).


Noms vernaculaires

- thaï : วัชพืช - wat cha pheuut
- français : herbe de Saint-Jean [7], cataire, chataire, couronne de terre, courroie de terre, drienne, gléchome faux-lierre, glécome, népète faux-lierre [8], rondette au Canada,...
- anglais : alehoof, catsfoot, creeping charley, creeping charlie, gill, gill-over-the ground, ground ivy, hedgemaid, robin-run-in-the-hedge"(rouge-gorge-courant-vers-la-haie), runaway-robin (rouge-gorge fuyant),tunhoof...
- allemand : gundermann, gundelrebe…


Lierre terrestre

Glechoma hederacea
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Lamiales
Famille Lamiaceae
Genre Glechoma
Nom binominal : Glechoma hederacea / L., 1753

Notes

[1Les menthes constituent le genre Mentha de la famille des Lamiacées.
Les espèces les plus courantes sont :
- la menthe aquatique (Mentha aquatica L. ) ;
- la menthe des champs (Mentha arvensis L. ) ;
- la menthe poivrée (Mentha x piperita L. (pro sp.) ) ;
- la menthe pouliot (Mentha pulegium L. ) ;
- la menthe de Corse ou Menthe de Requien (Mentha requienii Benth. ) ;
- la menthe de Smith (Mentha X smithiana Graham ) ;
- la menthe verte (Mentha spicata L. ) ;
- la menthe odorante (Mentha suaveolens Ehrh. ).

[2Ces tiges sont appelées stolons en botanique

[3Aelius Galenus ou Claudius Galenus (130 – 201 av J.C.), connu sous le nom de Galen de Pergame (la moderne Bergame en Turquie fut un médecin dont l’œuvre inspira la médecine occidentale jusqu’au Moyen-Âge.
Galien est considéré comme un des fondateurs de la médecine et de la pharmacie. Il fut un grand pédagogue et laissa pas moins de 500 ouvrages.

[4Un produit vulnéraire facilite la cicatrisation des blessures

[5Eucalyptol

[6

JPEG - 10.3 ko
Marc Verrat

Ingrédients pour 4 personnes  :
- 20 feuilles de lierre terrestre ;
- 100 g de beurre ;
- 6 cl de fumet de poisson ;
- 1 c. à c. d’huile d’olive ;
- sel et poivre du moulin.

Préparation
- faire chauffer le fumet de poisson ;
- ajouter les feuilles ;
- laisser infuser 5 minutes ;
- mixer en incorporant le beurre et l’huile d’olive ;
- saler et poivrer.
- passer au chinois.

Cette sauce est délicieuse pour accompagner les filets de poissons cuits à l’unilatérale du cotés peau, servis sur des tomates concassées tièdes et du fenouil. Les fleurs de lierre terrestre peuvent être utilisées pour la décoration du plat.

[7Herbe de Saint-Jean est un nom, souvent donné au millepertuis perforé ou millepertuis commun ou millepertuis officinal de la famille des Clusiacées.

[8Il ressemble au nepeta une plante de la même