Populations de Thaïlande

Les Lao Song - Tai dam

Les Lao Song [1]
sont les descendants des peuples lao des régions du Tonkin et de régions à l’est de Luang Prabang qui ils ont été déportés vers les zones du centre de la Thaïlande comme des esclaves et des ouvriers lors de l’annexion siamoise du Laos lors aux XVIIIe et XIXe siècles. La plupart étaient membres du groupe ethnique Tai Dam (ethnie Dai).

JPEG - 16.8 ko
Lao Song - Tai Dam
Festival du Loy Krathong à Huai Krachao

Le costume traditionnel, la langue et la culture d-origine Tai Dam
 [2]
ont été remarquablement préservés au cœur du centre de la Thaïlande malgré les politiques d’assimilation des gouvernement thaïlandais.
Les Lao Song ont été utilisés comme gardes pour les cours royales et pour aider à contrôler la puissante minorité chinoise, ce qui explique leur large répartition dans le pays.

On trouve environ 34.000 Lao Song répartis au centre de la Thaïlande, dans les provinces de Phetchabun, Phitsanulok, Nakhon Sawan, Ratchaburi, Suphan Buri, Kanchanaburi, Nakhon Pathom et Chumphon}. Près de 10.000 Lao Song vivent dans 35 villages lao song où ils ont pu conserver leur identité et leur culture unique (voir Huai Krachao - Festival du Loy Krathong ).

À l’origine ils étaient tous animistes. aujourd’hui la plupart des Lao Song sont bouddhistes Theravada, mais ils ont souvent conservé des pratique de l’ancienne religion.


Notre logo est dû au talent de Christophe Boisvieux. Vous pouvez vous procurer cette magnifique photo pour 8,50 € à la boutique en ligne Galerie creation
JPEG - 29.3 ko
Jeune fille de l’ethnie Thai Noir
Taille : 24 x 30 cm
Type : Reproduction d’art
Artiste : Christophe Boisvieux
8,50 €

_

Notes

[1Les Lao, une ethnie tai, repoussèrent les austroasiatiques (ou môn khmer) sur les versants des montagnes de 300 à 1.000 m et s’installèrent à leur place dans les vallées, les bassins, et les plaines. Des miao-yao et des tibéto-birman, arrivés au XIXee siècle, s’installèrent alors au-dessus des espaces occupés soit à 1.000 m sur les sommets. Les Lao se qualifient donc de Lao loum, (Lao du bas), Leurs prédécesseurs de Lao heung(Lao des versants) et les derniers venus de Lao Song (ou de Lao des sommets).

[2Les Tai Dam ou Dum ( ไท ดำ) sont un groupe ethnique du Laos, du Vietnam, de la Chine et de la Thaïlande.

En Chine les Tai Dam sont classés dans le cadre de la nationalité Dai avec presque tous les autres peuples Tai . Au Vietnam, ils ont leur propre nationalité (avec les Tai blanc) où ils sont classés de Tai (au sens de peuple Tai à ne pas confondre avec la nationalité thaïlandaise).

Au Vietnam, Les Tai Dam vivent à proximité de Dien Bien Phu, région des débuts de la colonisation par les Tai de l’Asie du Sud, selon la légende de Khun Borom, l’ancêtre légendaire de les peuples de langue tai. Ils ont appelé cet endroitMuang , puis ensuite la Terre de Dieu, un nom qui est resté aujourd’hui encore pour la vallée autour de Dien Bien Phu.

Dans les années 1950, pendant la guerre du Vietnam avec les français, la plupart des Tai Dam du Vietnam se sont réfugiés au Laos. Au Laos, ils occupaient des emplois de fermiers, de soldats et travaillaient dans les services. La langue Tai Dam s’est mélangée avec le lao.
Dans les années 1970, le Laos a connu la guerre civile et la plupart des Tai Dam se sont enfuit et réfugiés en Thaïlande. Après des milliers d’années d’oppression politique, les Tai Dam se sont juré qu’ils resteraient ensemble comme un groupe uni. Les Tai Dam sont connus comme un peuple sans pays.