Flore de Kanchanaburi

Le teck - Tectona grandis - dtohn sak

Le teck (tek), tectona grandis, ต้นสัก (dtohn sak) produit un bois précieux, imputrescible et résistant aux termites. Son usage est recommandé pour la fabrication des ponts de bateaux, des mobiliers extérieurs, des piliers. L’espèce Tectona grandis appelée teck d’Indochine, est originaire d’Inde, de Malaisie, du Laos et de Thaïlande.
Le teck dahat Tectona hamiltoniana [1] est endémique en Birmanie ; il est considéré comme le meilleur, et très menacé.
Bunglas ; Malanpangit Tectona philippinensis [2]
, endémique des Philippines est également menacée.
L’espèce Tectona abludens aurait été découverte sur l’ile de Java sans que cette nouvelle espèces soit encore reconnue par la communauté à ce jour.

Le teck est un arbre tropical de la famille des Verbenaceae  [3]. Son nom est issu du malais Thekku par l’intermédiare du portugais teca [4].
Le Kannimara teak
Le Kannimara teak est le plus gros teck connu. Il se trouve en Inde au Kerala, sont âge est estimé à 380 ans, il mesure 43 mètres de hauteur, avec un fût de quinze mètres et un périmètre de 6,35 mètres (deux mètre de diamètre).
Le tronc du teck est rectiligne et cylindrique, son diamètre peut atteindre 1,5 mètre et sa hauteur de 27 à 30 mètre avec un fût de 10 à 20 mètre sous branches. Son houppier arrondi peut s’élever jusqu’à une cinquantaine de mètres.

JPEG - 13.4 ko
Teck - tek - Tectona grandis

La couleur du bois varie de jaune clair à bronze ou beige rougeâtre veiné de sombre.
L’aubier est blanc. C’est un bois mi-dur, qui se travaille facilement. Sa densité varie entre 0,6 et 0,8. Les fibres sont droites et rigides au grain serré facile à travailler et d’une finition très lisse. Il contient une résine huileuse naturelle qui le rend extrêmement résistant aux conditions climatiques les plus rudes et lui donne une longévité exceptionnelle. Il existe des poutres de teck âgées de plus de 1.000 ans. Il n’est attaqué ni par les insectes ni par les termites et offre une bonne résistance aux champignons.
Les qualités du teck en font un produit très recherché et l’objet d’un trafic illégal important entre la Birmanie, la Chine et la Thaïlande. [5].

JPEG - 24.5 ko
Pont de bateau en lattes de teck


Son grain serré et fin est apprécié en ébénisterie et en menuiserie d’intérieur. Son usage pour la construction navale s’est répandu depuis la fin du XVIIe siècle. Sa résistance, le fait apprécier pour les menuiseries et le mobilier extérieurs, les poteaux...

JPEG - 50.2 ko
Feuille de teck
La main dans le médaillon donne l’échelle...

Les feuilles du teck sont opposées et mesurent 30 à 60 centimètres de longueur. Elles sont larges et elliptiques, veloutées. Elle sont imputrescibles et utilisées pour la couverture des maisons karen, l’emballage alimentaire, la fabrication de bols, de plats, d’ombrelles. On les utilise également pour la teinture en rouge-brique du tissu. Sans technique de fixation adéquates, les composés quinoniques [6], responsables de la coloration, s’oxydent et deviennent bruns et résistent mal au lavage.

JPEG - 29 ko
Fleurs du teck

Les fleurs sont groupées en cyme, blanches, odorantes.

JPEG - 27.9 ko
Fruits du teck

Le fruit est une drupe ronde et comestible produite en abondance.


Santé
Des graines, des feuilles et des écorces on extrait des huiles réputées pour leurs vertus médicinales.
En Afrique, les décoctions rouges des feuilles servent à soigner certains cas de diarrhées et également à baigner les nourrissons anémiés.

L’extrait méthanolique des feuilles de Tectona grandis possède une activité importante analgésique et anti-inflammatoire que l’on peut attribuer aux phyto-constituants de la plante. Ce qui permet d’en déduire une certaine efficacité contre la fièvre, comme laxatif et comme sédatif. Il a une action contre la bronchite, diurétique, dans le traitement du rhume et des maux de tête et des problèmes capillaires.
Dans Tectona grandis on trouve de la juglone [7] qui a une activité anti-microbienne, de la bétuline [8], un anti-tumoral, du lapachol [9], un anti-ulcérogène.


Noms du teck
- giati au Vietnam ;
- jati-tek en Indonésie ;
- kyun en Birmanie ;
- dtohn sak en Thaïlande ;
- sagwan en Inde et Tekku maram au Tamil Nadu ;
- teak dans le pays anglophones, en Allemagne, au Pays-Bas ;
- teck (tek) dans les pays francophones et en Italie.
Teck
Tectona grandis
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Asteridae
Ordre Lamiales
Famille Verbenaceae
Genre Tectona
Nom binominal : Tectona grandis / L.f., 1782

Notes

[1Cet arbre de dimension moyenne, possède un fût de huit mètres environ sans défauts avec un diamètre d’environ soixante-cinq centimètres.Ses feuilles ressemblent un peu aux feuilles de Tectona grandis en beaucoup plus petit avec une limbe de 10 à 20 cm. Les fleurs sont petites, blanches ou bleu clair. Les fruits sont à drupes, quadricellulaires.
Son aire naturelle d’environ 150 km sur 80 km se trouve dans la zone sèche de la Birmanie dans les district de Prome et de Haute Birmanie. Son bois est utilisé localement comme combustible et comme bois de construction (poteaux, charpentes, éléments de charrette. Il est différent du bois du Tectona grandis. Il est de très bonne qualité, brun pâle ou jaune uniforme, veiné, à grain serré finement fibreux. Sa résistance naturelle aux champignons et aux termites est supérieure à celle importante déjà du Tectona grandis.
En Thaïlande, les scientifiques on a obtenu d’assez bons résultats en greffant Tectona hamiltoniana sur des porte-greffes de Tectona grandis.

[2Le Bunglas est un arbre de dimension moyenne d’une hauteur d’environ 15 mètres. ses feuilles mesurent de huit à quinze centimètres de de long et de trois à six centimètres de large. Cette espèce est endémique dans les Batangas et dans l’ile d’Iling, près de Mindoro, aux Philippines.
Le bois brun clair ou jaune, à grain fin, plus lourd que le bois de Tectona grandis, ressemble beaucoup à celui de Tectona hamiltoniana.

[3la famille des Verbenaceae comprend 38 genres, et des espèces comme la Verveine citronnée (Aloysia citrodora), le Thé de Gambie ou Lantanier (Lantana camara), aux fruits très toxiques lorsqu’ils sont verts et la Verveine (Verbena officinalis).

[4Une étymologie controversée, pour certains le mot viendrait bien du mot portugais teca, qui, lui serait même dérivé du mot grec tekton , charpentier.
On peut noter toutefois que les Portugais avaient des comptoirs en Malaisie et ont plus vraisemblablement utilisé le nom vernaculaire local, tamoul ou malayalam tēkku

[5Le trafic du teck représente la seconde ressource financière officielle de la dictature au pouvoir en Birmanie et représente plus de 10 % de ses revenus.

[6Les quinones sont des composés benzéniques comportant deux atomes d’oxygène

[75-hydroxy-1,4-naphthalenedione (IUPAC)

[8La bétuline est une molécule faisant partie des terpènes et dont les propriétés sont utilisées en médecine pour son activité anti-inflammatoire et anti-tumorale ainsi qu’en cosmétique où elle est le principe actif de crèmes protectrices de la peau.
Récemment on a mis en évidence une application dans le domaine du traitement anti-VIH de l’acide bétulinique synthétisé à partir de la bétuline.

[9Le lapachol est une molécule organique. Chimiquement, c’est un dérivé de la naphtoquinone, proche de la vitamine K.

Il peut être utilisé dans traitement de certains cancers, mais sa toxicité en limite l’usage.