Maud et Simon pour un tour du monde

Kanchanaburi et ses alentours

Dans leur blog
En roue libre...
...ou comment Maud va survivre pendant 9 mois de vadrouille avec pour seul bagage un sac à dos !

Maud et Simon décrivent avec entrain leur périple autour du monde et l’illustre de belles photos...

Maud et Simon pour un tour du monde. Kanchanaburi et ses alentours.

Après, seulement deux toutes petites heures de bus moderne, confortable et climatisé (à l’opposé des transports indiens quoi !), nous sommes arrivés à Kanchanaburi, lieu de pèlerinage pour nombre de touristes en raison de la présence ici du pont de la rivière Kwaï, de nombreux mémoriaux sur la seconde guerre mondiale et de différents cimetières militaires. Loin d’être au cœur de nos centres d’intérêts (même si on est allé y jeté un regard furtif), la ville est aussi un très bon point de départ pour découvrir les parcs nationaux alentours et pour se promener dans une Thaïlande plus rurale et agricole.

Nous avons trouvé ici un petit bungalow sur pilotis, juste au dessus de la rivière Mae Nam Khwae Yai. Confort rudimentaire mais terrasse reposante en plein milieu de la nature pour un prix défiant toute concurrence. Nous pouvons enfin dire à Clément (homme chevelu, frère de mon compagnon à la barbe rousse) que nous avons vu des serpents et que notre voisin de pallier est un lézard / varan [1] qui mesure un bon mètre.
Avant que la mousson n’éclate quotidiennement en fin d’après-midi, nous partons donc en excursion pour apprécier la beauté des lieux.

Tout d’abord, nous sommes partis nous promener en vélo dans la campagne environnante, au beau milieu des cultures de tapioca, citronnelle, maïs, riz, bananes, papayes et autres fruits inconnus sous un soleil qui a tendance à rougir légèrement notre peau. En ce moment, nous sommes un peu à la merci de la météo, qui a tendance à être extrême dans les deux sens : véritable douche tropicale pendant les orages et cagnard étouffant le reste du temps [2]. En fait, ça me fait un peu penser à mes vacances annuelles en Bretagne, le côté grosse chaleur en plus !
Hier, bus public vers le parc naturel d’Erawan, lieu paradisiaque (les photos parlent d’elles-mêmes je pense) dans lequel nous avons fait une rando / baignade au milieu des chutes d’eau, impeccable pour transpirer et se rafraîchir immédiatement après.

Maud et Simon pour un tour du monde. Kanchanaburi et ses alentours.


Pour la suite des événements, la décision est maintenant prise, demain on file en direction de la frontière birmane à Sangkhlaburi. De là-bas, on suivra avec attention l’évolution des choses, et on avisera ; geux options se dégagent, soit, si la situation persiste, on mettra le cap vers le Sud et peut-être l’Indonésie, soit si les choses s’améliorent, on filera vers le Nord dans le but d’aller faire un peu de volontariat au Laos (on a déjà un plan pour ça).

Voir en ligne : Kanchanaburi et ses environs par Maud et Simon