Stations balnéaires et plusieurs provinces épargnées

Inondations : le tourisme en Thaïlande continue

Le Ceto [1] maintient les départs vers la Thaïlande. Ce communiqué fait suite à celui du 10 octobre 2011 qui mettait en garde les voyageurs.
Koh Lanta

Le Ceto, après consultation des principaux tour-opérateurs, programmant la considère qu’ à ce jour les conditions opérationnelles restent réunies pour continuer la programmation des destinations touristiques en Thaïlande.

Selon le Ceto, « les destinations balnéaires ne sont absolument pas affectées par les inondations. L’aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok fonctionne normalement. Des compagnies aériennes dont Thaï Airways et Orient Thai Airlines y assurent des rotations domestiques, permettant de rejoindre ces destinations balnéaires
 [2]
 ». Par ailleurs, le centre de Bangkok et les sites touristiques de la capitale sont épargnés. Selon l’itinéraire programmé, certains circuits dans le pays peuvent être affectés. Ceci implique que ces circuits seront aménagés afin de contourner les zones inondées. Dans la cas où tout l’itinéraire est très fortement impacté, et seulement dans ce cas précis, les tour-opérateurs proposeront à leurs clients des solutions adéquates, allant jusqu’à l’annulation et le report sans frais du voyage selon les conditions commerciales en vigueur chez le producteur.

Voir en ligne : Le Ceto maintient les départs vers la Thaïlande

Notes

[1Association de Tours-Opérateurs (CETO)

[2La province de Kanchanaburi est peu affectée par les inondations.
Les autorités ont d’ailleurs prévu, « dans le pire des scénarios », des centres d’accueil dans la province de Kanchanaburi pour les habitants forcés d’évacuer les quartiers inondés.

JPEG - 34 ko
Erawan le 25/10/2011
Le secteur touristique de Kanchanaburi n’est pas affecté. Au contraire les cascades, abondamment alimentées par les pluies, sont splendides et les nombreux lacs de la province sont pleins.