Death Railway

Hellfire Pass Memorial

Hellfire pass est la section la plus meurtrière du Death Railway [1]. Ceux qui aiment la marche à pieds pourront y suivre un itinéraire d’environ trois heures en tout.
D<sup class="typo_exposants">r</sup> Pascale Engelmajer à Hellfire Pass

Kanchanaburi compte un certain nombre de lieux en mémoire du Death Railaway.
- Le célèbre Pont de la rivière Kwaï [2] ;
- Le cimetière Chung Kai, très bien entretenu qui contient des corps de soldats de plusieurs nationalités occupe l’emplacement d’un camp de prisonniers alliés [3] ;
- Le cimetière Don Rak proche de la gare ferroviaire est voisin du Thailand-Burma Railway Center ;
- Le JEATH Museum, hébergé dans une reproduction de baraque de prisonniers de la Seconde guerre mondiale.
- Le viaduc de Wang Pho, situé entre Wang Pho et Tham Khrasae, une œuvre d’art, à flan de falaise, en bois encore en service aujourd’hui ;
- Hellfire Memorial Museum, en est le lieux le plus symbolique. Il a été choisi pour la réalisation d’un mémorial par les autorités thaïlandaise et australiennes qui on collaboré pour sa réalisation.

Hellfire Pass Memorial comprent un site commémoratif situé à l’intérieur la Coupe de Konyu (Hellfire Pass en anglais, Chong Khao Khart en thaïlandais), un sentier de marche commémorative et un musée qui a été inauguré le 24 avril 1996.

JPEG - 14.3 ko
Hellfire Pass Museum


Il s’y est ajouté un musée moderne, présentant des artefacts et l’histoire du Thailand-Burma Railway. L’ensemble des sites sont dédiés à la mémoire de tous les hommes et les femmes qui ont travaillé et sont morts lors de la construction du chemin de fer.

Le site a d’abord été érigé par la Australian-Thai Chamber of Commerce le 25 avril 1987, suite à une demande formulée par les ex-prisonniers de guerre australiens anciens, pour en faire un monument commémoratif à la mémoire de leurs camarades « Qui ne sont jamais revenu de la voie ferrée ». La Coupe de Konyu a été choisie suite à l’enquête d’un ingénieur australien qui participait à la construction du barrage de Khao Laem. Il démontré que l’entreprise à cette époque, fut la plus impressionnante et la la partie la plus difficile de la construction du chemin de fer tout entier. Les premier 400 prisonniers de guerre australiens ont commencé à travailler à la tranchée le 25 avril 1943. Plusieurs autres groupes, au total 600 prisonniers de guerre britanniques et australiens les ont rejoint.

Les hommes ont travaillé durant 16 à 18 heures par jour pour creuser une tranchée de 17 mètres de profondeur et 110 m de long à travers le calcaire et les rocs de quartz en douze semaines seulement. La coupe Konyu a été surnommé « Hellfire Pass » par les prisonniers à cause du bruit énorme et incessant du martèlement, du feux de l’éclairage à l’aide de torches de gasoil en bambou et de lampes à carbure. Cet éclairage étrange ressemblait aux « feux de l’enfer ". En octobre 1945, on a retrouvé les tombes de 124 hommes au cimetière de Kanyu Non.

JPEG - 58.5 ko
Hellfire Pass accès à la Coupe de Konyu

Hellfire Pass est situé à 250 mètres de l’entrée au Musée et est accessible par le « Chemin d’escalier en béton » et le « Chemin de bambou » qui donne aux visiteurs la possibilité de marcher dans la coupe comme le faisaient les prisonniers de guerre pour aller travailler, surtout en traversant un bosquet de bambous géants de profiter de points de vue mémorables sur Hellfire Pass.
Les visiteurs peuvent alors prendre la mesure de ce que fut la vie et la douleur de ces prisonniers.

Le sentier de quatre kilomètres de marche commémorative, permet aux randonneurs de marcher dans cette ancienne voie ferrée [4], aujourd’hui paisible et sereine. Le sentier démarre à la coupe de Hellfire Pass, et passe par des sites comme Compressor Cutting, la gare de Hintok Station, le “Pack of Cards” et le Three Tier Bridges [5]. Le panorama sur rivière Kwaï Noi, au Lookout Kwae Noi, est impressionnant et attire les photographes et les observateurs d’oiseaux. _ Du Kwae Noi Lookout les prisonniers de guerre pouvaient voir la vallée entière et les milliers d’hommes travaillant sur les remblais, les coupes et les ponts. Ils pouvaient aussi apprécier les progrès accomplis dans la construction du Death Railway. Pour ceux qui ont du mal à marcher, il faut préciser que ce point de vue est à seulement 170 mètres de la coupe au nord de Hellfire Pass et qu’il faut traverser un pont en bois de 120 mètres pour l’atteindre. _ Onze cratères de bombes 1000 livres larguées par les alliées peuvent se voir sur le chemin. Le sentier aménagé avec des mains courantes pour faciliter et rendre plus plus sûr le, et un certain nombre d’aires de repos.
Des WC sont disponibles près de la gare de Hintok Station .

Le Musée moderne de Hellfire Pass a été construit par le Australian management from the Office of Australian War Graves dans une joint-venture entre le gouvernement australien et le Royal Thai Armed Forces Development Command. Le Premier ministre australien John Howard a inauguré le musée, le 24 avril 1998. Il possède 200 mètres carrés de surface d’exposition. Actuellement, l’entrée du musée est gratuite. Les dons sont donc chaleureusement reçus et utilisés pour compléter le financement et la maintenance.
Le Musée possède un amphithéâtre les visiteurs peuvent assister à la projection d’une courte vidéo sept minutes faite à partir d’images de guerre de la construction du chemin de fer et d’interviews d’ex-prisonniers de guerre australiens.



Le Musée est ouvert de 9 heures à 16 heures tous les jours.
Hellfire Pass Memorial est situé à 80 km au nord de Kanchanaburi à 18 km de la station de Namtok dans le village de Tha Sao, le terminus de partie de la ligne en exploitation.
Itinéraire
Suivre la route 323 (Kanchanaburi - Saiyok – Thongphaphum) en direction de Sayok.
Le mémorial est situé à l’intérieur du Département d’agriculture et des coopératives – Bureau militaire de développement, unité de commandement militaire du développement, aux km 64 à 65.

Notes

[1Chemin de fer de la mort

[2Un premier pont en bois avait été réalisé en 1942 en aval, le Pont de la rivière Kwaï actuel a été achevé en 1943. Détérioré par les bombardement alliés il a été réparé et remis en service à la fin de la guerre.

[3Situé sur la rivière Kwaï, on y aller en bateau, une belle excursion à faire, agréable à deux kilomètres de Kanchanaburi-Ville à proximité se trouve le Wat Tham Khao Pun.

[5Des cratères de bombes de 1000 livres se trouvent à proximité de cet ouvrage.