Secours et aide aux victimes des inondations

Fabrication de khratong au Wat Tai

Des victimes des inondations réfugiés dans la province de Kanchanaburi ont eu l’idée de fabriquer des khratong, au Wat Tai [1].
C’est Niwat Manatpiyalert, un jeune artiste qui est hébergé à Kanchanaburi, son appartement ayant été inondé à Rangsit le mois dernier.
]] à partir d’objets recueillis dans les villages des environs

L’équipe d’art-thérapie a pensé que la participation à Ly Khratong, le festival annuel destiné à l’apaisement des Esprits de l’eau serait un bon moyen pour les victimes de surmonter leurs douleurs et leurs pertes.

JPEG - 15.2 ko
Art thérapie
Photo The Nation (http://www.nationmultimedia.com/new/2011/11/13/life/images/30169764-01.jpg)

Il a d’abord participé à des séances d’art-thérapie à l’Université de Thammasat [2]. Aujourd’hui Niwat a rejoint son compatriote, l’artiste Montri Toemsombat - qui mène, depuis plusieurs mois, dans la ville de Kanchanaburi, un projet artistique au Wat Tai. Le wat accueille plus de trois cents personnes victimes des inondations, principalement évacuées des quartier de Thonburi et de Thawee Watthana.


Crédit photo : John Di sur Flickr

Notes

[1Le
Wat Chai Chumpol Chana Songkram (วัดไชยชุมพลชนะสงคราม) est aussi connu sous le nom de Wat Tai (วัดใต้).Le wat héberge le musée JAETH, musée de la guerre dédié aux travailleurs forcés du Chemin de fer de la mort

JPEG - 40.4 ko
Wat Chai Chumpol Chana Songkram - Kanchanaburi
Entrée du musée de guerre JEATH

[2L’Université Thammasat (TU), est la deuxième université de Thaïlande elle a été fondée le 27 juin 1934 par le Docteur Pridi Banomyong, l’homme politique démocrate (au sens propre) et baptisée à l’époque Vichar Thammasat Lae Karn Muang : Université des Sciences morales et politique , au départ c’était une université ouverte et 7.094 personnes se sont inscrites sa première année d’existence. _ L’objectif principal de la fondation de l’Université était « d’apprendre aux élèves à aimer et à chérir la démocratie . ». Pridi était l’un des artisans de la révolution de 1932 qui a mis fin à la monarchie absolu. Exilé par les dictatures militaires, il a de nouveau gouverné à la fin de la Deuxième guerre mondiale avant d’être à nouveau chassé par les généraux et Phibun.