Commerce avec la Birmanie

Deux postes frontière demandés à Kanchanaburi

La Chambre de commerce de Kanchanaburi désire voir deux postes de contrôle frontaliers ouverts dans la province. Cette ouverture permettrait d’accroître les échanges frontaliers avec la Birmanie et les porter à 10 milliards de THB dès la première année [1].

JPEG - 21.4 ko
Port de Dawei

La Chambre de Commerce Kanchanaburi a demandé que le poste de contrôle à du col des Trois Pagodes soit ré-rouvert et qu’un autre soit construit près de Ban Phu Namron.

La proposition a été faite depuis longtemps, mais les gouvernements actuels et anciens ont toujours été réticents en raison de problèmes de sécurité.

Le précédent gouvernement a procédé à la mise en place d’un bureau de douane à Ban Phu Namron, qui sert de point de contrôle provisoire depuis début 2011 pour faciliter les exportations de machines et équipements pour la construction du port et la zone industrielle de Dawei en Birmanie.

Une fois achevé, Dawei fournira des produits aux usines thaïlandaises de Laem Chabang
 [2]
et la Côte Est par l’intermédiaire d’une autoroute à travers Kanchanaburi.

Le président de la Chambre de Commerce de Kanchanaburi, Niphat Charoenkijkarn, a déclaré que le manque de points de contrôle signifiait une perte d’opportunité pour le commerce.

Le ministère du Commerce a indiqué que la Thaïlande a enregistré un déficit du commerce frontalier de 36,39 milliards de THB avec la Birmanie en 2011. [3].

Une statistiques du ministère datant de quatre ans, a chiffré à un milliard de THB, le commerce transfrontalier du poste du Col des Trois Pagodes.

M. Niphat suggère que le gouvernement, dans la phase initiale, autorise temporairement deux points de contrôle, semblables à celui de Mae Sot dans la province de Tak.

La Chambre de commerce estime que le chiffre d’affaire serait supérieur à 10 milliards de THB dans la première année en raison de la forte demande de produits thaïlandais. Actuellement, les produits thaïlandais à destination de Birmanie sont exportés via le port de Ranong, puis envoyé aux régions du nord.

L’ouverture de point de contrôle permettrait également de légaliser le commerce frontalier et le gouvernement gagnerait en recettes douanières, la situation actuelle favorisant la contrebande.

La Chambre a également demandé au gouvernement d’accélérer la construction d’une autoroute de 90 km de Bang Yai dans la province de Nonthaburi à Nakhon Pathom et Muang Kanchanaburi, estimée à un coût de 10 milliards de THB et une autre de 60-70 km de Muang Kanchanaburi à Baan Phu Namron pour se connecter à Dawei. Le projet devrait être achevé avant que l’Asean devienne un marché unique en 2015.

M. Niphat dit que le gouvernement avait déjà terminé l’étude de faisabilité pour la première autoroute, mais que les entreprises de construction sont réticentes le retour sur investissement étant très faible. Toutefois, dans le long terme, l’autoroute offrira de bons rendements après l’achèvement du projet Dawei au cours des huit prochaines années.

L’achèvement de Dawei bénéficiera à la Thaïlande est 20% du transport de marchandises migrerait de Singapour à Dawei, permettant une réduction des coûts de 20-25%.

La Chambre a également proposé une nouvelle zone économique dans le district de Bo Ploy, à Ban Phu Namron, où des problèmes de titre de fonciers de propriété subsistent.

Notes

[2Le port de Laem Chabang est un port moderne en eau profonde sur la côte est du Golfe de Thaïlande, à une centaine de kilomètres au sud-est de Bangkok.

JPEG - 23.7 ko
Port de Laem Chabang

[3Il faut toutefois savoir que 90% de toutes les importations thaïlandaises en provenance de la Birmanie sont des importations de gaz naturel