Flore

Champak - Magnolia champaca - daawk jam bpaa

Le Champak, Magnolia champaca [1], ดอกจำปา (daawk jam bpaa) est un arbre de grande taille à feuilles persistantes, originaire de l’Asie du Sud , Asie du Sud-Est et de certaines régionss la Chine du sud. On le plante pour son bois, ses fleurs, comme ornement ou comme arbre d’ombrage. Il est surtout réputé pour ses fleurs très odorantes, blanches ou jaunes. Les fleurs sont si parfumée en font une des plantes les plus utilisées en parfumerie. En Thaïlande, quelques hybrides ont été obtenues par croisement avec d’autres espèces de magnolias : Magnolia liliifera et Magnolia de coco.
Champaca , vient du sanscrit campaka.
Champak - Magnolia champaca - daawk jam bpaa

Le champak est un arbre qui mesure environ 15 mètres de haut, avec un magnifique port pyramidal. Son tronc est droit et à l’écorce lisse, de couleur gris clair. Son bois parfait au grain serré et au très beau poli est utilisé en ébénisterie, il est vert nuancé allant parfois pour certaines parties au violet. Il dégage une odeur d’amande lorsqu’on le travaille.

Son feuillage est persistant. Les feuilles sont portées par un pétiole de vingt à quarante millimètres de long, elles sont alternes, elliptiques à oblongues, à base arrondie ou cunéiforme, acuminées au sommet, entières, coriaces, longues de dix à vingt-cinq centimètres et large de trois centimètres et demi à huit centimètres, vert foncé et glabres dessus, glauques et pubescentes dessous, à marge ondulée.

Le bois est employé comme matériau de construction

JPEG - 19.2 ko
Fleur de champaca

Les fleurs, blanches ou crème, sont odorantes et ressemblent à celles du magnolia. Elles sont solitaires, composée de quinze à vingt tépales [2], oblancéolés, les tépales internes sont plus courts. L’organe femelle, le pistil est porté par un stipe [3] et pubescent.

Les fleurs sont utilisées en Thaïlande pour plusieurs occasions. Elles sont essentiellement utilisés pour le culte dans les wat, dans la maison ou à l’extérieur. Des fleurs sont utilisées pour fabriquer des guirlandes, et flottant dans des bols d’eau, pour parfumer la pièce.

JPEG - 17.8 ko
Fruit de champaca

Les fruits sont regroupés en grappe de sept à douze centimètres de long. Une fleur produit plusieurs fruits séparés le long d’une tige. Les fruits sont oblongs-coniques, verts au début, ils deviennent ensuite brun pâle à tubérosité blanches et s’ouvrent lorsqu’ils sont mûrs. La pulpe est rouge orangé.


Santé et parfumerie
Les principaux constituants aromatiques de l’huile essentielle sont le benzyl acétate, le champacene (lactone), le linalool, le benzyle benzoate, l’iso eugénol et le méthyle eugénol.
On reconnait à l’essence de champak des vertus diurétiques, anti-rhumatismales, stimulantes et purgatives.
JPEG - 17.8 ko
« Dior, J’Adore. »
Créé en 1999, cette eau de parfum sublime une féminité scintillante, très glamour, très star. Avec un jus majoritairement floral, fleur de champaca et violette en notes de tête, des accords délicats de rose et d’orchidée, J’Adore se nuance de touches fruitées, prune de Damas avec un peu de mûre couchée sur un lit de bois d’amarante.

Les extraits de champak sont très utilisés dans l`industrie du parfum et dans les systèmes de médecine traditionnels d’Asie du Sud-Est.

Des parfums sur le marché tels que la Joie, J’adore et Dior se servent de l`essence de parfum de diverses variétés.
L’encens le plus populaire dans le monde est tiré des fleurs d’une sous-espèce de champak le nag champa.


JPEG - 29.8 ko
The Siam-Bhutan Golden Maitreya Buddha Project
Sa Majesté le Roi Jigme Khesar ayant exprimé le vif intérêt de projets communs avec le Royaume rhaïlandais, et eappelé l’excellente relation amicale entre la Thaïlande et le Bhoutan, le projet Siam-Bhutan Golden Maitreya Buddha Project a été conçu et proposé à Sa Majesté, qui l’a accepté avec plaisir et a offert une statue du XIIe siècle en bronze plaqué or Bouddha Maitreya comme modèle pour la conception d’un Bouddha Maitreya moderne acceptable pour les deux Royaumes.
Le projet sera prêt à temps pour l’anniversaire de Sa Majesté le Roi Bhumibol, le 5 décembre 2012.

Maitreya [4], le futur bouddha, atteindra l’illumination sous un champak.


Noms communs
- nom scientifique : Michelia champaca L. ou Magnolia champaca ;
- français : champak, champac, champaca, golden champa, nag champa chembakam, sembagam, ilang-ilang parfois ;  ;
- thaï : ดอกจำปา (daawk jam bpaa), jam bpaa khao, jam bpaa pa ;
- anglais : champak, fragrant champaca, golden champa, orange chempaka, yellow champa ;
- allemand : champak, Joy Parfümbaum ;
- bengali : champa, champaka ;
- birman : mawk-sam-lung ;
- cantonais : sampige ;
- espagnol : champaca ;
- hindi : campak, chempaka ;
- indonesien : capaka, cempak, cempaka kuning ;
- italien : michelia ;
- lao et sino-tibetan : cham pa ;
- malais : champaka, chempaka, chempaka merah ;
- philipin : champaca ;
- singhalais : sapu ;
- tamil : chambugam, chembuga ;
- vietnamien : ngojc lan.
Uni : Plantae Ordre : Magnoliales Famille : Magnoliaceae Genre : Magnolia Espèce : M. champaca Nom binomial : Magnolia champaca / L.

Notes

[1Magnolia champaca est souvent appelé Michelia champaca, surtout en parfumerie

[2

JPEG - 15.1 ko
Périanthe
Le périanthe composé des enveloppes qui protègent l’étamine et le pistil, il comprend le calice composé de sépales et la corolle composée de pétales.

Un tépale est une pièce florale externe et interne du périanthe, dont on ne peut pas dire s’il s’agit de pétale ou de sépale, les deux ayant la même apparence.

[3Le stipe est un tronc du type de celui du palmier . C’est aussi le nom de l’axe verticale de la croix pour les chrétiens.

[4Maitreya (mot sanskrit signifiant amical, bienveillant ; est un Mahābodhisattva qui serait le prochain Bouddha à venir lorsque le Dharma, l’enseignement du Bouddha Shakyamuni, aura disparu.

La croyance en l’avènement de Maitreya est partagée par les courants theravāda et mahāyāna du bouddhisme.
Dans certains textes comme le Sūtra du lotus , le Bouddha est appelée Maitreya Ajita, invincible. On considère souvent que Maitreya est son nom de famille et Ajita son prénom. Il ne doit pas être confondu avec un autre Ajita mentionné dans le Sūtra du Parinirvāņa , grand criminel repenti accepté comme disciple par le Bouddha.

Un rapprochement a été fait entre le nom de Maitreya et celui de Mithra, mitra signifiant ami en sanskrit. Ce lien est assez difficile à démontrer du fait de la diversité des attributs de ce dieu dans les différents courants religieux indo-iraniens et persans.

Selon la tradition, Maitreya règne actuellement au paradis Tuṣita , le Joyeux, en tant que Bodhisattva de la dixième terre appelée Nuées du Dharma, où il travaille à dissiper ses derniers voiles à l’omniscience. Il n’atteindra cependant l’insurpassable parfait éveil (anuttara samyak sambodhi) que par son passage en Akanistha, la plus haute sphère d’existence des mondes de la forme (rūpaloka). S’y absorbant dans le samādhi semblable-au-diamant, il pourra alors devenir un Bouddha et revenir dans la sphère humaine, ainsi que tous les autres domaines où la roue de la loi doit être mise en branle.

L’avènement de Maitreya
Maitreya est le sujet de la Prophétie de Maitreya ( Maitreyavyākaraņa ). Il y est dit qu’il apparaîtra à Ketumati, la Resplendissante (Bénarès), qu’il y naîtra dans une famille de brahmanes, alors que Shākyamouni était de la caste militaire des kshatriyas. De même, alors que Bouddha Shakyamuni était un bouddha de compassion (karuņā) survenu en un âge de souffrances, Maitreya, comme son nom l’indique, sera un bouddha d’amour bienveillant (maitrī), en un âge d’harmonie, afin de rehausser le bien-être du monde, et l’orienter vers l’Éveil.

À Bénares, il est censé manifester le plein Éveil afin, lui aussi, de faire tourner le Dharmacakra (la Roue du Dharma). Son avènement ne devrait survenir que très longtemps après la mort de Shākyamouni  ; les estimations de la durée entre les deux événements varient grandement selon les théories, dépendant de la version choisie pour le calcul des trois âges du bouddhisme.