Aquaculture

Bouquet géant - Macrobrachium rosenbergii - goong gaam graam

La crevette Bouquet géant a pour nom scientifique Macrobrachium rosenbergii et s’appelle en thaïlandais กุ้งก้ามกราม (goong gaam graam)
_
Cette espèce représente environ cinq pour cent de la production totale d’aquaculture continentale.
Le premier grand projet de la FAO pour étendre la culture de cette espèce a débuté en 1978 en Thaïlande. Depuis, la culture du bouquet géant s’est développée dans le monde entier, particulièrement en Asie et en Amériques.
Bouquet géant - Macrobrachium rosenbergii - goong gaam graam

La crevette géante d’eau douce, Macrobrachium rosenbergiiest une espèce de la famille des Palaemonidae. Elle est originaire de l’Asie du Sud-Est.

Les mâles peuvent atteindre 32 cm de long, les femelles 25 cm. La couleur du corps varie de verdâtre à gris-brunâtre, parfois plus bleuâtre. Les antennes sont souvent bleues, chélipèdes bleu orange [1]

À l’état naturel, le camaron, [2]. Une femelle mature peut incuber environ 50.000 à 100.000 œufs. Les œufs sont tout d’abord de couleur orange. Puis à l’approche de l’éclosion virent vers le brun, enfin vers le gris.
Après éclosion, les larves passent par onze stades. Les métamorphoses ont lieu en eau saumâtre (avec de 12 à 18 % de sel). Les larves mesurent entre 1 et 2 mm et se nourrissent de proies adaptée à leur taille. Les nauplies d’artémias [3] sont souvent utilisés dans les élevages.
L’élevage du Macrobrachium rosenbergii est devenu intensif en Chine (où il a été introduit depuis le Japon, en 1976), en Thaïlande et aux Philippines. Il a été introduit dans de nombreux pays, comme l’ile Maurice dans les années 1970.

La chevrette est également produite aux Antilles. À la Martinique, elle s’est acclimatée ayant échappé aux élevages.

En Thaïlande, durant leur migration, les juvéniles sont souvent capturés pour les bassins familiaux ou les rizières des paysans. Les marées alimentent aussi rizières et étendues d’eau. Dans les stations d’élevage, les larves proviennent d’écloseries contenant de l’eau saumâtre, puis les adultes sont nourris dans des étangs d’eau douce.

Deux modes de culture sont pratiqué :
- discontinue qui consiste en un stockage unique suivi d’une période de culture de huit à douze mois et de la récolte totale des crevettes.
- continue qui consiste en une récolte des crevettes les plus grandes après sept mois de culture et d’une répartition des animaux restants entre différents bassins. Un nouvel apport de juvéniles est alors effectué...

La chair du bouquet géant est riche en protéines, vitamines et oligo-éléments, tout en restant pauvre en graisses.


Noms communs :
- Angleterre, Giant river prawn ;
- Espagne, Langostino de río ;
- France, crevette d’eau douce, bouquet géant
- Guadeloupe, ouassou ;
- Ile Maurice, camaron ;
- Nouvelle-Calédonie, chevrette
- Thaïlande, กุ้งก้ามกราม (goong gaam graam)
Bouquet à la [Paris Kan - Kanchanaburi Bouquet à la Paris Kan (avec l’aimable autorisation de Patrice Georgelin)

Ingrédients
- 1 kg de crevettes géante cuites ;
- 4 mangues de taille moyenne ;
- 4 oignons ;
- 400 ml de lait de coco (frais ou en brique) ;
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche ;
- 1 gros bouquet de coriandre ;
- une demi-cuillère à café de curry rouge (Ou plus ou moins suivant le gout) ;
- 4 cuillères à soupe d’huile ;
- sel ;
- poivre.

Préparation
- décortiquez les crevettes (on peut garder les queues et les têtes pour la décoration) ;
- réservez-les ;
- faites chauffer environ 4 cuillères à soupe d’huile dans une sauteuse ou un wok ;
- faites revenir l’oignon haché grossièrement ;
- ajoutez les crevettes géantes ;
- faites revenir à feu vif en remuant pendant 1 à 2 minutes ;
- ajoutez le lait de coco, le sel, le poivre et le curry ;
- laissez mijoter à feu doux pendant 3 à 4 minutes ;
- sortez du feu ;
- ajoutez les mangues coupée en dés, la crème fraîche et la coriandre ;

Servez chaud et dégustez avec du riz parfumé thaïlandais !

Bon appétit !

Notes

[1Les pattes des crustacés sont divisées principalement en sept segments :
- coxa
- basis
- ischium -
- merus
- carpus ;
- propodus ;
- dactylus.

Dans certaines espèces, certains des segments des pattes peuvent fusionner.
La griffe d’un homard est formée par l’articulation du dactylus contre une excroissance du propodus.
Les membres de crustacés sont biramés . Ils sont uniramés chez les autres arthropodes.
Un membre uniramé se compose d’une suite simple de segments reliés bout à bout. Un membre biramé est divisé en deux, et chaque branche est formée d’une suite de segments reliés bout à bout.
La première paire de ces péréiopodes correspond aux chélipèdes (pince), généralement très développées.
Chez les limules (crabes dorés), il n’y a pas de métatarse ni de griffe (prétarse), ce qui donne un total de six segments par patte au lieu de sept.

[2Camaron : autre nom de Macrobrachium rosenbergii]] se trouve dans les eaux douces des étangs et des rivières, ainsi que dans les estuaires. Omnivore, il se nourrit essentiellement la nuit d’algues, de larves d’insectes aquatiques, de chair de poissons ou de crustacés morts... Il mesure quelques millimètres à sa naissance et peut atteindre 10 à 15 cm de long en une dizaine de mois, puis ensuite jusqu’à une trentaine de centimètres pour les mâles.

La reproduction est de type indirecte [[
Les animaux connaissent en général la fécondation indirecte. obligatoirement chez les animaux à sexes séparés. Elle est aussi fréquente chez les hermaphrodites.

[3Les nauplies d’artémias sont de petits crustacés à peine éclos, vivant dans l’eau salée.