Organisations non gouvernementales

Baan Dada - Sangkhlaburi

Baan Dada est un foyer pour enfants et un centre de développement économique communautaire situé à la frontière de la Birmanie.
Baan Dada reçoit des volontaire de toutes nationalité pour l’assister dans son travail avec les enfants et la population.
Enfant à Baan Dada

Baan Dada ( บ้านดาด้า) ou la Maison des Frères

Baan signifie maison en thaïlandais et Dada, frère en sanskrit. Baan Dada accueille environ 60 enfants défavorisés ou orphelins.

Baan Dada a commencé en 1994 comme un projet agricole, mais rapidement il s’est rapidement transformé en projet de service communautaire. Certains de des projets en dehors de l’accueil des enfants, concernent les soins oculaires, un programme de sensibilisation aux soins de santé et la construction d’un collège technique.

Ban Dada accueille des enfants et des services communautaires. Le projet a débuté, en 1994, dans une maison du village de Huay Ma Lai à Sangklaburi dans la province de Kanchanaburi pour protéger le nombre croissant d’enfants défavorisés dans la région. Sangkhlaburi à frontières de la Birmanie reçoit de nombreux réfugiés et des familles de migrants déplacés dans cette région en raison de la pauvreté, la maladie et la répression politique par la junte militaire birmane.
Baan Dada abrite aujourd’hui près de 60 enfants.
Il y a un dada  [1] à la maison qui est responsable pour le développement de l’enfant, de la maison et de nombreux projets communautaires dans cette zone.

L’objectif principal est de responsabiliser les enfants par l’éducation, formelle et non formelle. Ils sont encouragés et acquièrent de nombreuses compétences comme apprendre à jouer d’instruments de musique, la couture, la réparation de motos, l’art, les langues et les compétences techniques. Les enfants sont éduqués au respect de toutes les personnes, les créatures, la religion et à la pratique du végétarisme. Ceci est basé sur la philosophie Neohumanist : « l’amour pour tous les êtres créés dans ce monde ».
La maison offre également des emplois pour les mères célibataires et les familles locales qui donnent des soins aux enfants, aident à l’agriculture, à la construction et participent à des projets de tissage.
Baan Dada est un projet communautaire indépendant qui soutient les gens dans les régions environnantes. Il a lancé plusieurs services communautaires et des projets de subsistance.

JPEG - 32.5 ko
Carte dessinée par les enfants de Baan Dada
On les trouve dans le bureau de poste de Kanchanaburi, Thanon Mae Nam Khwae

La maison est productive elle même. En vendant des cartes et des signets dessinées à la main par les enfants, par la plantation d’arbres à caoutchouc pour la récolte à venir, et des spectacles de danse culturelle et de musique joués par les enfants. Bien sûr Baan Dad bénéficie également de l’aide et du soutien de bénévoles et de donateurs.


Localisation et informations générales

Baan Dada est situé à Huay Ma Lai. C’est un village isolé à proximité de Sangklaburi dans la partie nord-ouest de la province de Kanchanaburi à l’ouest de la Thaïlande à la frontière avec le Myanmar.
Huay Ma Lai est situé dans un cadre naturel magnifique à proximité de l’une des rares forêts tropicales en Thaïlande, mais la situation politique en Birmanie a considérablement affecté cette zone. Le village à une population qui se compose non seulement de Thaïlandais, mais aussi largement de Karen et Môn ayant traversé la frontière. Ces Karen et Môn sont persécutés par la dictature militaire birmane, et beaucoup ont été chassés de leurs foyers et contraints à chercher refuge en Thaïlande.

Ces soi-disant tribus des collines ne sont pas pleinement reconnus comme des habitants thaïlandais et n’ont donc pas les mêmes droits que les Thaïlandais. Ils sont confrontés à des obstacles majeurs dans l’acquisition de soins de santé adéquats, dans l’éducation et dans les possibilités d’emploi. Afin de protéger la vie sociale, politique et économique de la Thaïlande, ils ne sont pas autorisés à quitter la région sans la permission du gouvernement.
La destruction de l’environnement a changé le visage de la région lors de la construction d’un barrage en 1982. Ce barrage génère de l’énergie pour la région et les grandes villes. Les villages ont été déménagés de force et ont perdu leurs terres et leurs activités traditionnelles.

La plupart des non-Thaïlandais ont un faible niveau d’éducation et vivent dans des conditions de grande pauvreté. Ils sont actuellement dépendants de bambou et de chaume pour les abris et persistent souvent dans l’abattage illégal d’arbres pour la vente ou l’utilisation dans la construction, ce qui augmente sérieusement les dégâts sur l’écho-système local. Le manque d’emploi, de soins appropriés, de formation médicale et d’assainissement a transformé la vie de famille à une lutte incessante pour la survie dans cette zone sous-développée.

Neohumanist fondation

La Fondation néo-humaniste est une organisation à but non lucratif de services sociaux enregistrés auprès du ministère thaïlandais des Affaires sociales. Ses objectifs sont de contribuer au développement durable de l’individu, la communauté et l’environnement.
La Fondation néo-humaniste est inspiré par la philosophie du Neohumanism proposée par le philosophe et visionnaire Shrii PR Sarkar [2], en Inde.

Le personnel de la Fondation néo-humaniste sont des bénévoles dévoués qui travaillent à temps plein pour des projets spécifiques. Autres locaux et internationaux de bénévoles temporaires contribuent au développement du projet.

« Tout ce que les humains voir à l’extérieur dans la multiplicité est intrinsèquement Un. Voici tous les brins d’herbe, le bois et la pierre, toutes choses sont un. Ceci est la vérité la plus profonde . » nous dit Baan Dada.

Si vous passez à Sangkhlaburi, passez voir la maison Ban Dada et faites-vous votre propre idée.


Baan Dada - Sangkhlaburi - Kanchanaburi
Ban Dada

116 Moo 6,
Tambon Nong Lu district
Bangkok 71240
Tél. 083-3106058

Sangkhlaburi,
Tél. 084-4125443,081-1226083, 034-688037.

Baandadavolunteer@gmail.com.
www.baandada.org.

Voir en ligne : Voir aussi Baan Unrak, la Maison de la Joie

Notes

[1Dada est un mot qui signifie frère en sanskrit

[2 Pratik Ananda Marga Prabhat Ranjan Sarkar, (21 mai, 1921 - 21 octobre, 1990) est un philosophe indien, révolutionnaire social, poète et linguiste. Il est souvent désigné par son nom spirituel, Shrii Shrii Anandamurti et était appelé As Baba par ses disciples. P. R. Sarkar a laissé un vaste œuvre qui inclut des théories visant à augmenter le bien-être humain, tel que la loi du cycle social, la théorie d’utilisation progressive, la théorie de Microvitum et la philosophie de Neohumanism.
Il est à l’origine de Ananda Marga, un mouvement religieux récent, basé en Inde Ánanda Márga Pracáraka Sangha et dont l’objectif est « d’instaurer un esprit d’amour universel ». Cet organisation est considérée comme une secte par certaines associations antisectes qui lui reprochent que les enfants sont enfermés, soumis à un programme rigide et déshumanisant et à un régime alimentaire pauvre en protéines. ces enfants deviennent des adeptes inconditionnels convaincus de leur « nature divine  ». Cependant de nombreuses voix se font entendre en faveur d’Anada Marga, comme ce témoignage : « Pour avoir travaillé étroitement avec AMURT pendant trois ans, je peux vous assurer que cette organisation travaille de façon très professionnelle dans un des endroits les plus reculés et dévastés du pays et qu’elle est extrêmement appréciée par la population locale à qui ils ont apporté de nombreux projets de grande utilité... »,

AMURT (Équipe universelle de soulagement d’Ananda Marga) est son ONG humanitaire de secours et de développement.