Éphémérides

27 mars

27 mars 1943
Irlandais braves, parmi les esclaves du Pont de la rivière Kwai, le fusilier Timothy Kenneally, originaire de Bishopstown (Co Cork), le Sdt Patrick Fitzgerald de Kilmeaden (Co Waterford), qui, avec deux autres prisonniers de guerre avaient essayé de s’échapper d’un camp de travail forcé duDeath Railway entre la Thaïlande et la Birmanie ont été capturés, torturés, crucifiés et exécutés.
Dans son livre The Emperor’s Irish Slaves : Prisoners of the Japanese in the Second World War [1], Robert Widders nous raconte leur histoire. Il nous parle aussi de leur compagnon irlandais, Patrick Carberry, qui a passé l’été de 1943 à la crémation des cadavres décharnés de ses camarades morts du choléra.

« Ces gens avaient deux choses en commun : ils étaient citoyens irlandais servant dans les forces armées britanniques, et ils étaient parmi les plus de 650 Irlandais et les femmes qui sont devenus prisonniers de l’Armée impériale » japonaise en 1942... »
« Près d’un quart d’entre eux sont morts en captivité japonaise, »

explique Robert Widders.

JPEG - 17.4 ko
Dacoïts crucifiés en Birmanie en 1890
Les Japonais n’avaient pas l’exclusivité de la barbarie en Asie du Sud Ouest.
Cette photo a été prise par Felice Beato en 1890. Les soldats de la reine Victoria avaient fort à faire avec les Dacoït entrés en rébellion contre l’annexion de la Birmanie par l’Angleterre.

Notes

[1_ The Emperor's Irish Slaves : Prisoners of the Japanese in the Second World War
Format : Format Kindle
Taille du fichier : 992 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 192 pages
Editeur : The History Press (30 novembre 2011)
Vendu par : Amazon Media EU
Langue : Anglais
ASIN : B0076MQE5A
Synthèse vocale : Activée