Tigres, lions...

200 animaux saisis chez un trafiquant

La police thaïlandaise a saisi plus de deux centaines d’animaux, dont certains appartiennent à des espèces menacées et protégées.

La police a mené une opération contre des trafiquants dans la province de Saraburi [1].Des tigres, des lions, des panthères et d’autres espèces menacées font partie des animaux retrouvés. Le lieutenant-colonel Adtapon Sudsai, officier du Department of National Parks, Wildlife and Plant Conservation a déclaré :« le propriétaire ne peut fournir de documents légaux pour les cinq tigres, donc il est poursuivi pour violation de la loi sur la protection et la préservation de la faune sauvage ».

Yutthasak Suthinan, le propriétaire de 52 ans est va voir les poursuites contre lui précisées par les vérifications en cours pour les autres animaux parmi eux treize lions albinos, deux orangs-outans, deux pandas, quatre flamants et deux chameaux. Le propriétaire encours quatre ans de prison. Freeland Foundation, citant la police, a indiqué que le trafiquant faisait partie d’un important réseau de trafic d’animaux d’Afrique, d’Asie et d’ailleurs. Les animaux sauvages auraient été capturées pour la reproduction afin d’alimenter une forte demande.

La Thaïlande est une plaque tournante du trafic d’animaux et d’espèces protégées en Asie. Dans certains grands marchés.

Notes

[1Saraburi est une ville située à une centaine de kilomètre au nord de Bangkok dans la province de Saraburi.