Éphémérides

10 mai

10 mai 2011
Dissolution de la Chambre des représentants par décret royal. Les 47
millions de Thaïlandais sont appelés aux urnes, le vote est obligatoire Thaïlande.
Yingluck Shinawatra
Ces élections ont opposé le Parti démocrate mené par Abhisit Vejjajiva [1] et le Pheu Thai (Parti pour les Thaï), avec à sa tête Yingluck Shinawatra, sœur cadette de l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par les généraux en 2006 et en exil. Le Pheu Thaï a emporté par la majorité absolue des voix et obtenu 265 sièges sur les 500 de la Chambre des représentants.

Yingluck doit sa victoire aux votes des campagnes contre celui des villes. Le Parti démocrate, la quatrième consécutive a reconnu sa défaite et l’armée a déclaré, du bout des lèvre, accepter le choix des urnes. En imposant des conditions drastique au pouvoir civil, l’armée continue à diriger de fait la vie politique du pays.

Notes

[1Premier ministre sortant, mis en place et soutenu par les auteurs du coup d’État de 2006.