Écologie.

Schneider annonce les beaux jours du green building

Selon Schneider Electric Thailand, la demande locale de systèmes et appareils électroniques éco-énergétiques affiche de belles perspectives de croissance, comme l’indique la mise en place d’un réseau électrique intelligent permettant de réguler la consommation en énergie en temps réel.
L’entreprise propose de nombreux systèmes de gestion énergétique, qui lui permettront de développer son chiffre d’affaires en Thaïlande.

JPEG - 17.2 ko
Bangkok et ses immeubles verts


En effet, comme de nombreux pays émergents, la Thaïlande c’est une des préoccupations environnementales. Dans le domaine de la construction, en particulier, de nouvelles orientations ont été définies par le Thai Green Building Institute, afin de promouvoir la construction de bâtiments écologiques dans le royaume.

La ville de Bangkok a approuvé un nouveau plan d’urbanisme et d’aménagement urbain qui a été mis en application en mai 2013, à l’expiration du plan d’urbanisme précédent.
,_ Le «  Bangkok, the Green City  » (Bangkok ville verte) qui permet aux promoteurs immobiliers d’augmenter leur coefficient d’occupation des sols au-delà des niveaux permis aux bâtiments standards, ceci sous réserve de respecter cette recommandation de construction « verte ».

M. Panyapas Nopphan, le Directeur général adjoint du department de l’urbanisme de la métropole de Bangkok (the Bangkok Metropolitain Administration) avait souligné que, même si la construction de bâtiments éco-efficients est plus coûteuse car plus contraignante, cela permet à long terme d’économiser de l’énergie et donc de l’argent.

L’institut Thaï de la construction écologique, le Thai Green Building Institute, a retenu huit critères d’évaluation pour promouvoir la construction durable, à savoir :
- la gestion de l’immeuble ;
- le site et le paysage ;
- le soucis de conservation de l’eau ;
- l’économie d’énergie et l’atmosphère ;
- les matières premières et les ressources ;
- la qualité de l’environnement intérieur ;
- la protection de l’environnement ;
- l’innovation écologique.
Ce système de notation, mis en place par le TGBI a été baptisé le « TREES  » pour Thailand’s Rating of Energy and Environmental Sustainability. Le TREES a pour but de définir un standard environnemental spécifiquement thaïlandais.

JPEG - 13.7 ko
Bangkok - Immeubles verts entre 2007 et 2013

Chaque bâtiment candidat au TREES est noté et, si la note obtenue est suffisante, il reçoit la certification « bâtiment éconergétique », attestant qu’il économise de 30 à 40% d’énergie par rapport à un immeuble standard.